Un avocat égyptien a été condamné à trois ans de prison pour avoir déclaré à la télévision nationale que les femmes qui portent des jeans déchirés devraient être violées.

Nabih Al-Wahsh a suscité l’indignation le mois dernier pour avoir déclaré que le viol et le harcèlement des femmes qui portent des vêtements révélateurs tels que des jeans déchirés est un “devoir national”.

Présentateur : Etes-vous heureux quand vous voyez une fille qui marche dans la rue montrant la moitié de son derrière ?

Nabih Al-Wahsh : Je dis que quand une fille se promène comme ça, c’est un devoir patriotique de la harceler sexuellement et un devoir national de la violer.”

https://www.youtube.com/watch?v=PdFrq8SwWMo

Le procureur a porté plainte contre Al-Wahsh après le tollé général, et l’indignation du Conseil national des droits de la femme.

L’avocat égyptien a été condamné à trois ans de prison, ainsi qu’une amende d’un montant de 1 130 dollars.