-Un réservoir de gaz a explosé à Atomic Junction, West Legon, Accra au Ghana

Le nombre de morts dans l’explosion est passé à sept, quatre au Police Hospital et trois au 37 Military Hospital, a annoncé le gouvernement.

Cent trente-deux personnes sont blessés dont 64 ont été traitées et déchargées, a déclaré le Ministre de l’Information Mustapha Hamid.

Soixante huit personnes blessés, y compris un agent des incendies au Hospital Police, reçoivent des soins avec deux autres personnes en état critique à l’unité de soins intensifs.

https://twitter.com/hamzabbkamara/status/916938526259863552

Le Président Nana Addo Dankwa Afufo-Addo a déclaré que le pays ne peut plus se permettre d’explosions de gaz, à la suite de l’incident.

Il a également dépêché une délégation sur les lieux de l’incident et envoyer ses prières pour tous ceux qui ont été pris dans la tragédie à Accra hier

“Il est temps que ces incidents s’arrêtent au Ghana. Nous ne pouvons pas continuer avec cela.”

“J’ai demandé au vice-président de retourner à Accra pour voir de ses propres yeux, et celui du Ministre de l’Intérieur, ce qui s’est passé.”

Pendant ce temps, le vice-président, le Dr Mahamudu Bawumia, a mené une délégation sur les différents centre médicaux où les victimes reçoivent des soins.

Il s’est exprimer sur le site de l’explosion de gaz, affirmant que le gouvernement émettrait une “politique solide pour y faire face une fois pour toutes.”

“C’est trop”, a déclaré le vice-président après avoir écourté son voyage dans la région du Nord pour retourner à Accra.

Il a décrit l’explosion de gaz à Atomic Junction comme une journée triste pour le Ghana.

“Au nom du Président, j’aimerais exprimer mes condoléances et nos sympathies […] C’est un trop grand nombre. Il s’agit de la huitième explosion en trois ans.”

“Nous avons besoin d’une politique solide pour y remédier une fois pour toutes.”

C’est la huitième explosion en trois ans au Ghana, et le gouvernement est résolu, “maintenant plus que jamais, pour s’assurer qu’un tel incident ne se reproduise plus.”