« Les noirs doivent être exterminés » – La confession du meurtrier qui a poignardé Timothy Caughman

0
11604
noirs
Photo : AP

Un suprémaciste accusé d’avoir poignardé à mort un homme avec une épée dans une rue de New York a dit à la police qu’il voulait purger la Terre des noirs.

En mars dernier, Timothy Caughman, un homme noir âgé de 66 ans, ramassait des canettes à recycler à Manhattan, à New York, lorsque James Jackson, un suprémaciste âgé de 28 ans, l’a poignardé plusieurs fois par derrière avec une épée.

Caughman est décédé plus tard de ses blessures dans un hôpital.

Jackson, originaire de Baltimore, dans le Maryland, s’est rendu à la police et a déclaré qu’il avait pris l’autobus pour Manhattan afin de tuer des hommes noirs en particulier des jeunes hommes noirs, qu’il détestait.

Dans ses aveux enregistrés sur bande vidéo, James Jackson a déclaré aux enquêteurs après son arrestation, que les Noirs étaient « inférieurs » et devraient être « exterminés ».

« Je pense que nous devrions simplement préserver les meilleures personnes et nous débarrasser de tout ce poids mort », a déclaré Jackson dans la vidéo diffusée mardi lors d’une audience préliminaire à Manhattan. « À mon avis, les Noirs sont des personnes inférieurs. »

Il a ajouté : « Je pense qu’ils doivent être exterminés », a rapporté le New York Post.

Après avoir jeté l’épée dans une poubelle, Jackson a passé des heures à errer dans la ville avec ses mains dans les poches de son manteau tenant deux couteaux, ont déclaré les autorités.

Il a déclaré à la police qu’il avait poignardé à mort Timothy Caughman comme « entrainement » pour une attaque de grande envergure.

Jackson a plaidé non coupable de meurtre en tant que crime de haine et de meurtre en tant qu’acte de terrorisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here