Domingo Bulacio, 57 ans, qui a violé à plusieurs reprises sa fille, et père de huit enfants avec elle, a écopé d’une peine de 12 ans d’emprisonnement.

Le violeur en série a été condamné mercredi pour viol, par trois juges d’un tribunal de la ville de Santiago del Estero, en Argentine.

Sa fille, qui a témoigné, a déclaré à la cour qu’il l’avait transformé en esclave sexuelle à l’âge de sept ans lorsque sa mère a quitté sa maison.

Les viols on continué au cours des 22 prochaines années, au cours desquelles elle a donné naissance à huit de ses enfants.

Bulacio surnommé “Le monstre de Villa Balneria” a été capturé en janvier 2016 après que sa fille a emmené son plus jeune fils, âgé de cinq ans, chez le médecin quand il est tombé gravement malade.

Le garçon est resté dans le centre de soins local pendant plusieurs semaines, et c’est à ce moment-là que la fille a révélé aux médecins l’identité du père du garçon.

Il a également été révélé qu’ils avaient tous vécu dans une maison avec une chambre et Bulacio a violé sa fille devant les enfants.

Après avoir subi un test ADN, il a été confirmé que les huit enfants étaient de Domingo Bulacio.