News

Un policier admet avoir violé une élève Afro-américaine de 14 ans, mais il ressort libre

policier

-Un ancien policier de Houston accusé d’avoir violé une élève de 14 ans ressort libre

-Jacob Ryan Delgadillo passera cinq ans de probation après avoir plaidé coupable mercredi

Après avoir avouer le viol d’une élève afro-américaine de 14 ans à Cullen Middle School, un policier du Houston Independent School District ne passera aucun temps en prison.

Jacob Ryan Delgadillo, 30 ans, a été accusé d’avoir violé une élève afro-américaine le 18 novembre 2015.

Delgadillo a plaidé coupable devant le juge Marc Carter.

Face à une peine possible de 20 ans de prison, il a accepté de passer cinq ans en liberation conditionnelle, une forme de probation.

Son dossier restera vierge dans le cas ou il n’enfreint pas sa probation. Le violeur ne devra pas s’inscrire comme délinquant sexuel.

Au Etats-Unis, tout délinquant sexuel est tenu de s’inscrire sur un registre afin de permettre aux autorités de garder une trace de leur résidence et leurs activités. C’est une inscription à vie.

Dans le cas ou il viole les termes de sa liberation conditionnelle dans les cinq ans, l’accord serait nul et, il peut-être condamné à la peine maximale.

Les deux chefs d’accusation d’indécence avec un enfant ont été rejetés dans le cadre du plaidoyer. Le chef d’accusation d’une relation incorrecte avec un élève signifie que Delgadillo n’a admis qu’avoir placer la main de la jeune fille sur ses organes génitaux.

Un professeur a aperçu à travers la fenêtre de la salle de classe Delgadillo lui envoyant des bisous.

La jeune fille a dit à une enseignante qu’elle s’était fait violer par Delgadillo dans la salle de bain des filles.

Elle a également déclaré que Delgadillo lui a montré ses photos nues sur son téléphone portable y compris une photo dans lequel ou il s’exposait dans son uniforme selon Chron.

Actualités en continu : Infos politiques, gossip, tout le sport

Black People Mag : Actualités sur la communauté noire

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2017 Black People Mag

To Top
Close