Un avocat égyptien a été condamné à trois ans de prison pour avoir déclaré à la télévision nationale que les femmes qui portent des jeans déchirés devraient être violées.

Nabih Al-Wahsh a suscité l’indignation le mois dernier pour avoir déclaré que le viol et le harcèlement des femmes qui portent des vêtements révélateurs tels que des jeans déchirés est un « devoir national ».

« Présentateur : Etes-vous heureux quand vous voyez une fille qui marche dans la rue montrant la moitié de son derrière ?

Nabih Al-Wahsh : Je dis que quand une fille se promène comme ça, c’est un devoir patriotique de la harceler sexuellement et un devoir national de la violer. »

https://www.youtube.com/watch?v=PdFrq8SwWMo

Le procureur a porté plainte contre Al-Wahsh après le tollé général, et l’indignation du Conseil national des droits de la femme.

L’avocat égyptien a été condamné à trois ans de prison, ainsi qu’une amende d’un montant de 1 130 dollars.

ViaBBC
SourceBBC
PARTAGER

« Si nous, en tant que peuple, réalisions la grandeur à partir de laquelle dont nous sommes venus, nous serions moins susceptibles de nous manquer de respect. » – Marcus Garvey