Lifestyle

Retour en Afrique : S’installer au Ghana

Ghana

-Au fil du temps, le Ghana est devenu une destination incontournable grâce à sa forte identité culturelle

Le Ghana, pays de Kwame Nkrumah, fait partie des pays africains les plus attractifs. Accra, sa capitale est le centre politique, économique et financier.

C’est un pays ou il fait bon vivre et, nombreux sont les afro-américains, afro-brésiliens et caribéens à s’être implanter dans ce beau pays.

On compte aujourd’hui plus de 10 000 mille afro-descendants des Amériques vivant au Ghana.

>Retour en Afrique : Guide pratique Ghana

C’est le premier pays africain à avoir ouvert ses portes à la diaspora.

En 2000, le pays a adopté une loi sur le droit de résidence, qui permet à un descendant africain de postuler et se voir accorder le droit de rester au Ghana indéfiniment.

Et le retour en Afrique est beaucoup plus simple que ce que l’on veux nous faire croire, encore plus si la volonté est présente.

A noter que cela fait plus de cinq ans que les pays comme, le Senegal, la Tanzanie, l’Angola, le Zimbabwe ont ouvert et autoriser à la diaspora le rapatriement ainsi que la demande de citoyenneté.

Le Gabon a récemment indiquer vouloir faire de même, donc c’est à voir.

Avant d’entamer des démarches administratives et de vouloir s’installer, il est conseiller de visiter le pays, de s’accommoder avec la population, la culture locale, les législations et autres.

>Retour en Afrique : Apprendre l’hymne national du Ghana

En général, les africains du continent accueillent chaleureusement les descendants d’esclaves, des africains séparés par la force.

Si vous souhaitez faire du repérage et préparer le terrain avant de vous installer, la saison idéale serait de Novembre à Avril.

Les trois choses importantes à avoir, un travail (entreprenariat etc.), un endroit ou loger et une voiture.

Le système de transport n’est pas encore au point, et une voiture facilitera votre installation.

>Retour en Afrique : Rechercher un emploi au Ghana

Si vous n’avez pas un travail, faites en sorte d’avoir assez d’économies (min 15-20 000 euros) pour deux années sans avoir à travailler.

20 000 euros c’est à peu près la somme de 104 000GHS (cédi ghanéen), ce qui peu paraître énorme mais avec une mauvaise gestion, cela part très vite.

Il est important de comprendre l’économie du pays, parce qu’on a tendance à s’enflammer.

Le cédi ghanéen (GHS) est la devise du Ghana et, actuellement 1 euro vaut 5GHS.

Malgré une somme confortable, vous aurez beaucoup de frais (alimentation, transport, carburant, internet, loyer, détente etc.) ce qui revient à chère.

Le plus embêtant sera de trouver un bien immobilier, le système est différent et comme un peu partout, le montant du bien dépendra de la situation géographique.

>Retour en Afrique : Conseils pour trouver rapidement un bien immobilier au Ghana

Par exemple si vous comptez louer un bien, il faudra avancer deux années de loyer et cela tout les deux ans.

Donc, si le loyer par mois est de 800GHS (154 euros) vous devrez vous acquittez de la somme de 19 200GHS (3 700 euros) pour deux années et ainsi de suite.

#Accra, la capitale du #Ghana ❤ (📷 : @Agbekodzamesi) #BlackPeopleMag #Afrique #Africains #Crush

A post shared by Black People Mag (@blackpeoplemag) on

Avant de partir prenez connaissance des législations et lois du pays, donc travailler votre anglais et si vous pouvez apprendre quelques mots des langues du Ghana, c’est un plus.

>Retour en Afrique : Monter une entreprise au Ghana, ce qu’il faut savoir

Maintenant que votre décision est prise, et vous avez décider de vous installer, il faut faire une demande de visa.

Obtenir un visa pour le Ghana

Comme tout pays, chaque voyageur doit obligatoirement être en possession d’un passeport ou d’un document de voyage officiel établissant l’identité du titulaire.

Les documents de voyage tels que les Laisser-Passers et autres documents de voyage émis par des gouvernements ou des agences internationales sont reconnus par le Gouvernement du Ghana.

Toute personne cherchant à entrer sur le territoire du Ghana excepté les ressortissants ECOWAS :

  • Doit être en possession d’un visa valide pour entrer au Ghana
  • Doit avoir été exemptée de l’obtention d’un visa pour entrer au Ghana
  • Doit avoir son nom approuvé sur un visa et est en compagnie du titulaire ou du visa
  • Doit avoir demandé et obtenu un permis d’entrée d’urgence
  • Doit avoir été admis au statut diplomatique par le gouvernement du Ghana

>Formulaire demande de visa sur le site de l’ambassade du Ghana à Paris

Vous aurez le choix entre plusieurs type de visa et vous devez vous acquittez des frais en vigueur :

Vous pouvez aussi faire la demande en ligne directement sur le site de l’ambassade du Ghana à Paris.

Il faudra également vous acquitter d’un certain montant en fonction du nombre d’entrée sur une période fixé :

  • Entrée simple – 50 euros
  • Entrée multiple (3 mois) – 100 euros
  • Entrée multiple (6 mois) – 150 euros
  • Entrée multiple (12 mois) – 200 euros

Les demandes (uniquement la France) sont à envoyées à The Consular Section – Ambassade du Ghana – 8 Villa Said, 75116 – Paris, France.

L’ambassade est ouvert du Lundi au Vendredi de 9h30 à 13h00.

Les demandes sont traitées sous 5 jours ouvrables. Vous avez la possibilité de faire une demande express / urgente (48h) pour un extra de 50 euros.

Les paiements s’effectuent en espèces à l’ambassade et par mandat cash (France et Portugal).

Dans le cas ou le titulaire n’entre pas au Ghana dans la période de validité indiquée, le visa devient invalide. Il faudra refaire une demande.

>Liste des ambassades où faire une demande de visa pour le Ghana

Avant votre départ, vérifier vos vaccins !

A votre arriver sur le territoire, présenter votre passeport ou votre carte d’identité, votre visa et votre formulaire d’inscription dûment complété devraient vous assurer un dégagement d’immigration rapide.

La durée du séjour qui vous sera accordé est sans rapport avec votre type de visa, c’est à la discrétion de l’agent et ne dépassera pas deux mois.

Soyez conscient qu’un séjour de 30 jours seulement vous sera probablement accordé lorsque vous rentrez au Ghana.

Il sera possible de faire une demande d’extension jusqu’à 3 mois.

Vous devrez remplir un formulaire et deux photos, et expliquer les raisons de votre demande sur le formulaire.

Au delà de 3 mois un permis de résidence est exigé.

Les nouveaux arrivants doivent se présenter au guichet des visas à la Direction à Kanda près du Regency Hotel dans les plus brefs délais après leur arrivée.

Dès votre arrivée, vous avez trente jours pour régulariser votre visa. Vous serez informer des pièces à fournir et les frais à régler.

Au bout de 6 années de résidence au Ghana, vous aurez une carte d’identité.

Au termes du « National Identity Register Act », les ressortissants âgés de plus de 6 ans résidant plus de 90 jours au Ghana doivent se faire enregistrer auprès de la « National Identification Authority » qui délivre une carte d’identité.

>Retour en Afrique : Devenir citoyen ghanéen

Vivre au Ghana n’est pas particulièrement chère, tout dépendra de votre train de vie, idem pour tout autre pays d’Europe.

Ne comptez pas avoir le même « confort » et « privilège » que vous aviez en occident, vous allez être très vite frustré et surement rentré au bout de 2 mois.

A savoir que le salaire moyen d’un ghanéen varie entre 200GHS (40 euros) à 500GHS (100 euros) par mois.

Donc, adaptez-vous au pays, à la culture, au mode de vie et tout devrait bien se passer.

Actualités en continu : Infos politiques, gossip, tout le sport

Black People Mag : Actualités sur la communauté noire

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2017 Black People Mag

To Top
Close