L’opposition a lancé une grève générale de deux jours pour faire pression sur Joseph Kabila.

Joseph Kabila qui occupe illégalement le poste de Président de la République démocratique du Congo n’a toujours pas fixé de date des élections.

L’opposition a lancé mardi une grève générale de deux jours pour faire pression sur Kabila, qui est encore au pouvoir malgré l’expiration de son mandat en 2016.

« Cette grève est pour faire en sorte que Corneille Nangaa publie un calendrier pour les élections », a déclaré Kiki Kalombo.

Corneille Nangaa qui est le chef de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a déclaré qu’ils ne peuvent pas organiser un scrutin présidentiel tel que prévu à la fin de l’année 2017.

Le Premier Ministre Bruno Tshibala a insisté samedi que le pays se prépare pour les élections mais, il n’a pas réussi à donner à l’opposition le calendrier détaillé exigé depuis des mois.

Selon lui, l’un des principaux obstacles à l’organisation des scrutins serait la violence au Kasaï.

ViaAFP
SourceAFP
PARTAGER

« Si nous, en tant que peuple, réalisions la grandeur à partir de laquelle dont nous sommes venus, nous serions moins susceptibles de nous manquer de respect. » – Marcus Garvey