Le Rwanda a interdit aux mosquées de la capitale, Kigali, d’utiliser des haut-parleurs lors de l’appel à la prière.

Les appels à la prière lancés cinq fois par jour par les muezzins à l’aide des haut-parleurs engendrent la pollution sonore du quartier de Nyarugenge notamment, où se trouvent les plus grandes mosquées de Kigali.

Un responsable d’une association musulmane a dénoncé la mesure disant que les autorités devraient plutôt inciter à réduire le volume des haut-parleurs.

Cependant les membres de la communauté musulmane qui représente environ 5% de la population du Rwanda se sont conformée à l’interdiction.

ViaBBC
SourceBBC
PARTAGER