John Henrik Clarke, écrivain, professeur, historien, panafricaniste né le 1er Janvier 1915.

« En Afrique la place de la femme n’était pas seulement en famille, elle à souvent dirigé des nations avec autorité. Beaucoup de femmes étaient des militantes remarquables, et sur plusieurs occasions menaient leurs armées en combat. Les Africains avaient crées une civilisation ou les hommes étaient confiant à laissés les femmes avancer aussi loin que leurs talents, prérogatives les emmènent ».

« African Warrior Queens » par John Henrik Clarke dans « Black Women In Antiquity », version éditée par Ivan Van Sertima. 

PARTAGER

« Si nous, en tant que peuple, réalisions la grandeur à partir de laquelle dont nous sommes venus, nous serions moins susceptibles de nous manquer de respect. » – Marcus Garvey