-Suivant la crise au Togo, Farida Nabourema accuse Yemi Alade de soutenir la tyrannie

L’activiste togolaise, Farida Nabourema, accuse la chanteuse nigériane Yemi Alade de soutenir la tyrannie politique dans le pays.

Nabourema était déçue après que Yemi Alade a chanté pour l’un des « dictateurs les plus brutaux d’Afrique« .

Elle a ajouté que si elle apercevait la chanteuse dans la rue, elle l’insultera, parce Yemi Alade soutiendrait ceux qui se « nourrissent de la souffrance des opprimés ».

« Je suis tellement en colère contre elle, je jure que si je la vois dans la rue, je vais l’insulter »

Elle a également dénoncé le footballeur Adebayor qui a fait campagne en 2015 pour Faure Gnassingbe.

« Adebayor a fait campagne pour Gnassingbe en 2015, et les gens étaient tellement indignés, il a perdu beaucoup de respect des togolais pour avoir fait cela […] il est regrettable que les célébrités et sportifs que nous avons en Afrique n’utilisent pas leur influence pour améliorer les conditions de vies de leur fans ».

Regarder la vidéo :

PARTAGER

« Si nous, en tant que peuple, réalisions la grandeur à partir de laquelle dont nous sommes venus, nous serions moins susceptibles de nous manquer de respect. » – Marcus Garvey