News

Afrique du Sud : Une fille de 9 ans agressée et attachée à un arbre dans une ferme

fille refusé

-Johannes Potgieter et Hendrick Dumas ont agressé et attaché une fille de 9 ans à un arbre

« L’homme blanc a dit à un autre homme qui travaille à la ferme de prendre quelque chose, et il est revenu avec les choses avec lesquelles les agents de police attachent les criminels lorsqu’ils les arrêtent ». Ce sont les mots d’une petite fille de 9 ans de Zithobeni, près de Bronkhorstspruit.

La jeune fille a été agressée et attachée à un arbre par un propriétaire de la ferme de Schierpoort Johannes Potgieter, et son employé Hendrick Dumas samedi matin.

Les deux ont comparu mercredi à la Cour du magistrat de Bronkhorstspruit pour une demande de mise en liberté sous caution.

IOL rapporte que l’affaire se poursuivra demain.

Elle souffre de blessures au poignet gauche, ses genoux, une égratignure au menton et une entaille sur son index.

Un groupe de jeune âgé de 12 à 14 ans y compris la fille, ont sauté sur une clôture pour chercher leurs chiens qui avaient poursuivi des oiseaux.

Seulement, le groupe a été accueilli avec des coups de feu. Les trois garcons ont réussi a s’échapper sauf la fille.

« Alors que nous recherchions nos chiens, nous avons vu des hommes blancs. Nous avons alors décidé de nous cacher dans les arbres, mais ils nous ont approchés.

C’est alors que je suis tombé et j’ai vu un homme qui portait un gros fusil. Il a tendu la main et a attrapé mon bras », a déclaré la fille dans sa déclaration.

« Et puis, l’homme m’a giflé, je suis tombé au sol. Il m’a ensuite ordonné de sauter la clôture pour aller à l’arbre près de la maison. Il m’a encore giflé », a t-elle ajouté.

L’un des hommes a dit à l’autre de chercher quelque chose, mais elle ne comprenait pas ce que c’était.

Le deuxième homme a ensuite amené des menottes.

« Ils m’ont attaché à l’arbre avec les menottes. Il m’a ensuite giflée de nouveau. L’autre homme a ensuite mis le pistolet sur mon front et a menacé que si nous revenions ils allaient nous tuer.

Après m’avoir détachée on m’a dit de courir, ils tiraient vers moi alors que je courais ».

La mère de l’enfant avait le cœur désemparé de voir sa fille dans cet état, « Elle avait tellement peur qu’elle avait même uriné sur elle, elle tremblait ».

Lire plus …

Click to comment

Laisser un commentaire

Actualités en continu : Infos politiques, gossip, tout le sport

Black People Mag : Actualités sur la communauté noire

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

aaron k Haute Couture EP

Copyright © 2017 Black People Mag

To Top
Close